…

Et si l’alimentation de votre territoire devenait locale et durable ?

Avec PARCEL, découvrez l’empreinte spatiale, sociale et environnementale de l’alimentation en fonction des modes de production et de consommation.

Parcours 1
Quels sont les effets d’une alimentation plus locale et durable ?
Parcours 2
Combien de personnes peut-on nourrir avec une parcelle ou un terrain donné ?
Bientôt disponible
PARCEL
Pour une Alimentation Résiliente Citoyenne Et Locale

PARCEL est un outil web simple, ludique et gratuit, permettant d’évaluer pour un territoire donné les surfaces agricoles nécessaires pour se nourrir localement, ainsi que les emplois agricoles et les impacts écologiques associés à d’éventuels changements de mode de production agricole et/ou de régimes alimentaires (émissions de gaz à effet de serre, pollution des ressources en eau, effets sur la biodiversité…)

Développé par Terre de Liens, la Fédération Nationale de l’Agriculture Biologique (FNAB) et le BASIC, PARCEL invite les citoyens et les élus à se saisir des enjeux actuels de l’alimentation en leur proposant de « jouer » sur 3 des principaux leviers de durabilité de l’alimentation :

  • La reterritorialisation des filières alimentaires
  • Les modes de production agricole
  • La composition des régimes alimentaires
Les acteurs locaux pourront ainsi développer plusieurs scénarios à leur(s) échelle(s) afin de nourrir les nécessaires débats sur les questions de la transition alimentaire et de l’usage des terres agricoles dans les territoires.

La démarche générale de calcul

PARCEL estime des ordres de grandeur mais ne prétend pas calculer des valeurs réelles. Il a pour objectif de fournir des estimations ayant un niveau de précision suffisant pour permettre des comparaisons, susciter des questionnements et animer des débats sur le thème de l’alimentation durable dans les territoires. Il est complémentaire de travaux d’analyse plus poussés qui visent à construire des scénarios prospectifs plus détaillés.

Les calculs de surfaces et d’emplois reposent sur les bases de données publiques qui fournissent des statistiques à différentes échelles (nationale, régionale, départementale...), et non sur des extrapolations à partir de références techniques (de fermes agricoles, de produits consommés...).

L’estimation des impacts écologiques se base sur les méta-études et les bases de données les plus récentes publiées au niveau français et international. Elles permettent d’évaluer les principales conséquences sur l’environnement liées à la conversion en bio de la production agricole et à la baisse de consommation de produits animaux.

Les co-porteurs
Les partenaires
Nous utilisons des cookies (traceurs) pour optimiser le fonctionnement de l'application, améliorer votre expérience et suivre l’audience de notre site internet. En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez cette utilisation. Pour en savoir plus cliquez ici