Méthodologie de calcul

PARCEL estime des ordres de grandeur mais ne prétend pas calculer des valeurs réelles. Il a pour objectif de fournir des estimations ayant un niveau de précision suffisant pour permettre des comparaisons, susciter des questionnements et animer des débats sur le thème de l’alimentation durable dans les territoires. Il est complémentaire de travaux d’analyse plus poussés qui visent à construire des scénarios prospectifs plus détaillés.

Les calculs de surfaces et d’emplois reposent sur les bases de données publiques qui fournissent des statistiques à différentes échelles (nationale, régionale, départementale...), et non sur des extrapolations à partir de références techniques (de fermes agricoles, de produits consommés...).

L’estimation des impacts écologiques se base sur les méta-études et les bases de données les plus récentes publiées au niveau français et international. Elles permettent d’évaluer les principales conséquences sur l’environnement liées à la conversion en bio de la production agricole et à la baisse de consommation de produits animaux.

Figure 1 : Principe de fonctionnement de l'outil PARCEL : variables d'entrée et variables de sortie (Source : Basic, 2019)
Les principales sources de données