Ressources

Retrouvez une courte sélection de documents de réflexions sur l’alimentation durable.
L’ensemble des travaux consultés pour la réalisation de PARCEL sont disponibles dans les pages de détails des résultats ou dans la note méthodologique.
ADEME
Site internet de l'Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Énergie - Alimentation
Depuis 50 ans, notre alimentation est plus diversifiée, mais aussi plus riche en graisses, en sucres et en protéines animales. Nous cuisinons moins, consommons davantage de plats préparés, mangeons plus souvent à l’extérieur. Nous recherchons aussi un large choix d’aliments en toutes saisons, souvent au prix le plus bas. Cela n’est pas sans conséquences sur la santé et sur l’environnement. L’alimentation durable est une question d’avenir !
Mots clés : agriculture biologique, consommation alimentaire
ADEME
Site internet de l'Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Énergie - Alimentation durable et gaspillage alimentaire
Que l’on parle de repas professionnels entre collègues de bureaux, repas plus agités entre camarades de classe, ou repas plus calmes en maison de repos, la restauration collective est avant tout un lieu de rencontre autour de l’alimentation. Les acteurs professionnels et collectivités peuvent agir ensemble pour une alimentation durable : structurer les filières agroalimentaires territoriales de par leur choix d’approvisionnement responsable, faire évoluer les pratiques alimentaires des convives en adaptant les menus en fonction des saisons et en intégrant des alternatives végétales, et réaliser des économies via la lutte contre le gaspillage alimentaire pour réinjecter ensuite dans l’achat de produits de qualité supérieure. La restauration collective est un levier d’exemplarité pour les collectivités, vecteur de sensibilisation pour l’évolution de nos modèles alimentaires…
Mots clés : agriculture biologique, consommation alimentaire
RESOLIS
Observatoire sur l’alimentation
Les initiatives qui figurent dans cet observatoire sont soit des initiatives d’alimentation responsable et durable (IARD) soit des mesures de politique publique en faveur de l’alimentation responsable et durable (MESARD).
Mots clés : agriculture biologique, production locale, consommation alimentaire
2019/06- SOLAGRO
Le revers de notre assiette
Philippe POINTEREAU et al.
Cette brochure porte sur les enjeux de notre alimentation. Elle ne prétend pas couvrir ce vaste sujet de façon exhaustive mais l’éclairer à partir des travaux menés par Solagro et quelques partenaires depuis 10 ans. L’objectif est, à partir d’éléments factuels, d’analyser les impacts de différents régimes alimentaires et de voir vers lesquels il est souhaitable d’évoluer pour préserver le climat, nos ressources naturelles et, au passage, notre santé. Au cœur de cette analyse les travaux menés dans le cadre du projet de recherche BioNutriNet dont l’objectif était de caractériser l’alimentation de consommateurs français de produits biologiques et d’analyser ses effets sur la santé, l’environnement et le budget familial. Ce projet a été piloté par l’unité EREN1 affiliée à l’INSERM, l’INRA et l’Université Paris 13. Solagro a réalisé l’évaluation environnementale des différents régimes...
Mots clés : agriculture biologique, consommation alimentaire
2019/01- CIRED, CNRS, SOLARO et al.
L’empreinte énergétique et carbone de l’alimentation en France de la production à la consommation
Carine BARBIER (CIRED), Christian COUTURIER (SOLAGRO), Prabodh POUROUCHOTTAMIN – (EDF R&D), Jean-Michel CAYLA – (EDF R&D), Marie SILVESTRE – (FIRE), Ivan PHARABOD – (PhiLabs)
Cette brochure est issue du Projet CECAM (Contenu énergétique et carbone de l’alimentation des ménages), piloté par le Club Ingénierie Prospective Energie et Environnement. L’entrée choisie est celle de la consommation alimentaire des ménages en France métropolitaine, différente des productions et transformations alimentaires du territoire national. Les résultats présentés considèrent les principales consommations d’énergie et émissions de gaz à effet de serre du régime alimentaire moyen de la population française, en tenant compte des consommations et émissions contenues dans les importations de produits intermédiaires ou finaux et en excluant la production française exportée. Sont détaillées les principales étapes du système alimentaire et leur poids relatif dans l’empreinte totale : production agricole, transformation, transport de marchandises, distribution, restauration, déplacements pour les achats alimentaires des ménages, et préparation au domicile.
Mots clés : agriculture biologique, consommation alimentaire
2018/12 - Université Catholique de Louvain, Earth & Life Institute
Quelles agricultures en 2050 ?
Timothée Petel, Clémentine Antier, Philippe Baret
Comment a évolué l’agriculture wallonne au cours des dix dernières années ? Quelle est l’importance du bio ou de l’utilisation des pesticides ? Quels scénarios possibles pour l’avenir ? Une brochure reprenant des données pour ouvrir le débat. Réalisé avec le soutien de la Wallonie.
Mots clés : agriculture biologique, consommation alimentaire
2018/09 - IDDRI
Une Europe agroécologique en 2050 : une agriculture multifonctionnelle pour une alimentation saine
Xavier Poux (AScA, Iddri), Pierre-Marie Aubert (Iddri)
Prendre en compte conjointement les enjeux d’alimentation durable des Européens, de préservation de la biodiversité et des ressources naturelles et de lutte contre le changement climatique suppose une transition profonde de notre système agricole et alimentaire. Un projet agroécologique fondé sur l’abandon des pesticides et des engrais de synthèse, et le redéploiement de prairies extensives et d’infrastructures paysagères permettrait une prise en charge cohérente de ces enjeux.
Mots clés : agriculture biologique, consommation alimentaire
2017 WWF, ECO2 Initiative
VERS UNE ALIMENTATION BAS CARBONE, SAINE ET ABORDABLE
Shafik ASAL, Eliot Geoffroy, Simon Dely, Arnaud Gauffier, Thomas Uthayakumar
Le secteur de l’alimentation (agriculture et alimentation – de la parcelle au traitement des déchets alimentaires) émet environ 170 MteqCO2, soit plus de 30% des émissions de gaz à effet de serre (EGES)1 sur le territoire national. Il est donc essentiel de réduire les émissions dans ce secteur pour répondre à l’objectif « 2°C » ("objectif inscrit dans l'Accord de Paris sur le climat visant à maintenir la hausse de la température moyenne mondiale bien en-dessous de 2°C"). Chaque pays ayant été amené à traduire cet objectif « 2°C » en pourcentage de réduction de ses EGES. Dans le cadre de la loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte et de l’Accord de Paris sur le climat (via l’INDC2 de l’UE), la France s’engage actuellement à réduire ses EGES de 40% d’ici à 2030 et de 75% d’ici à 2050. Dans le cadre des Etats Généraux de l’alimentation (EGA) et avec l’objectif de sensibiliser les citoyens sur le lien entre l’alimentation et le changement climatique, le WWF et Eco2 Initiative se sont associés pour élaborer des « paniers durables ». Cette étude permet de comparer différents paniers alimentaires correspondant aux consommations hebdomadaires des ménages français et d’en évaluer l’impact carbone, le coût et la qualité nutritionnelle. Elle s’appuie notamment sur les résultats des études Livewell du WWF3,4 , Afterres 2050 de Solagro5 et INCA36 de l’ANSES. L’objectif est de construire un panier alimentaire durable plus respectueux de l’environnement, abordable financièrement (dont le coût n’excède pas celui du panier alimentaire moyen actuel) et qui couvre les besoins nutritionnels des français.
Mots clés : agriculture biologique, consommation alimentaire
2016/12 - SOLAGRO
Le scénario Afterres 2050, version 2016
Christian Couturier, Madeleine Charru, Sylvain Doublet et Philippe Pointereau
Ouvrir un débat pluridisciplinaire sur des bases chiffrées, pour relever de nombreux défis inter-dépendants : tel est l’objectif d’Afterres2050. Comment nourrir une population plus nombreuse en 2050 ? Comment nourrir aussi nos cheptels, fournir du carbone renouvelable pour l’énergie, la chimie, des biomatériaux alors que l’équivalent d’un département français est artificialisé tous les 7 à 10 ans ? Est-il possible d’y parvenir en préservant la santé des populations, en restaurant la biodiversité, en luttant contre le changement climatique ?
Mots clés : agriculture biologique, consommation alimentaire